Campagne des élections législatives 2013

bando2_campagne 2013_660px

 

» Programme des Législatives partielles 2013

 

Affiche campagne 2013

VOTEZ et FAITES VOTER Cyril Benjamin CASTRO

Candidat Humaniste, Euro-Méditerranéen et Indépendant

Mon programme, Vos 3 E :

Education (écoles, bourses, francophonie, reconnaissance des diplômes, recherche)

Entreprises (économie, export, croissance, emploi, limitation des impôts)                    

Entraide (solidarité, retraites, sécurité sociale, jeunesse, aides aux retours)              

« Pour être Votre Député de la 8ème circonscription en mai 2013, ma feuille de route est claire et dynamique. Elle correspond à ceux que chacun est en droit d’attendre d’un Député français républicain, représentant cette si belle et si symbolique 8è circonscription, coeur du coeur de notre identité, de notre histoire et de notre civilisation, et aussi porteuse de l’Avenir de la Méditerranée, c’est à dire à la fois :

voter les lois nationales : je serai particulièrement vigilant à ce qui touche l’éducation, l’université, la culture et la recherche d’une part, et bien sûr les entreprises, la compétitivité, et une fiscalité raisonnable et raisonnée de l’autre. Il faut rassembler sur ces points plutôt que diviser, car l’avenir de tous en dépend.

représenter les Français du Sud Est Méditerranée : avec des besoins précis et ponctuels en matière de formation, d’écoles, d’entraide, de droits de la famille, d’écologie, de dossier de développement de projets professionnels, et de coopération, soucieux de la croissance. Les aider à mieux s’intégrer familialement et professionnellement pour qu’ils fassent ensuite à leur place rayonner notre pays. Les aider aussi, s’ils le souhaitent, à revenir en France, avec des moyens spécifiques appropriés.

Je serai votre Député à temps plein, expert, éthique, efficace, sérieux, basé à Paris, au coeur des leviers de décision où il faut agir pour faciliter et défendre et représenter les intérêts de tous les Français installés en Méditerranée.

Je serai votre Député, à l’écoute de tous, proche de vos préoccupations quotidiennes, en bonnes relations avec tous les acteurs politiques, économiques, sociaux et associatifs et non un sous-ambassadeur de tel ou tel pays, ou de tel ou tel intérêt, souvent contre les autres.

Je serai votre Député de l’équilibre et de l’équité, non lié à ceux qui asphyxient et paralysent les Peuples d’Europe, à ceux qui sont impuissants face aux enjeux du Monde en mutation, ou à ceux qui promettent pays par pays ce que chacun veut y entendre, alors que pour des raisons électoralistes et de discipline politicienne, ils ne tiendront rien !

Je sais ce que vous vivez de positif et ce que vous rencontrez comme difficultés en tant que Français loin de la Métropole. J’ai moi-même passé plusieurs années hors de l’hexagone. Je vous assure de ma compréhension et de mon soutien.

Il faut bien sûr prendre en compte les besoins spécifiques de mes Concitoyens en Israël, qui sont, contrairement à l’image que certains en donnent, attachés à notre République, mais lui demande de les soutenir de manière équitable y compris pour développer la Francophonie (et enfin y intégrer Israël officiellement, sans discrimination, pays où 15 % parlent français) et valoriser tous les efforts faits en ce sens, les reconnaissances totales des diplômes, des papiers administratifs, et la compréhension de leur demande de protection, de sécurité, de liberté et de non stigmatisation. Chacun connaît mon attachement à Israël, dans le respect, la paix et le dialogue.

Pour mes Compatriotes établis en Italie, où 2 de mes grands-parents sont nés, les problèmes spécifiques concernent, en plus de ceux évoqués dans mon programme, la reconstitution de retraite, l’obtention des bourses scolaires, universitaires et culturelles et l’aide à la mise en valeur des PME « françaises » et des salariés français installées en Italie. Je sais qu’ils vivent dans un pays proche du nôtre, avec des atouts, et aussi des faiblesses politiques dont je mesure les conséquences pour eux, et avec lequel, pierre après pierre, nous devons nous solidariser ; mes propositions historiques sur l’économie et l’Europe aideront à asseoir les bases d’une consolidation nécessaire. Cela permettra un développement bien compris de nos entreprises et de nos forces éducatives.

Pour les Français de Grèce, je ferai tout pour garantir les devoirs de l’Europe, et appuyer toutes les dispositions qui aideront à sortir de la crise économique et sociale profonde dont tous souffrent, y compris nos Concitoyens, malgré l’action de bénévoles français actifs qu’il convient de saluer et d’épauler. Le passeport français n’est pas un « bouclier anti-crise ». J’en suis totalement conscient et je ne tolère pas qu’on assimile sans discernement tout Français travaillant à l’Etranger comme un nanti, et forcément « exilé fiscal ». Chacun doit en être conscient : il y a un besoin de protection pour beaucoup. Le maintien de la présence française par nos entreprises et par toutes les institutions éducatives et culturelles, qui donnent du poids à la voix de notre pays et à son rayonnement, participent en ce sens. Je m’engage dès à présent à leurs côtés.

Pour la Turquie et nos ressortissants qui y habitent, chacun connaît mon attachement à ce pays clé de la Méditerranée, à l’histoire riche, avec des faiblesses à aider, et des forces – économiques notamment – qui vont tirer la région législative, riche d’initiatives, de dynamisme et de jeunesse, vers un renforcement de la croissance. La Turquie doit montrer son intérêt positif pour la région. Nos amis Français en Turquie doivent se voir faciliter les tracas administratifs. Chacun là-bas a pu mesurer à chaque fois ma connaissance profonde de ce pays, tant sur le plan entrepreneurial, qu’éducatif et culturel. Enfin, comme fan de sports, je soutiens et ferai soutenir Istanbul 2020, dont les retombées touristiques pour toute la région seront déterminantes.

Pour Malte, pays stratégique, les Français et la Francophonie sont plus isolés qu’ailleurs en tant que tels, même si les organisations associatives et culturelles jouent un rôle actif à épauler davantage. les problèmes de liaisons physiques et satellitaires doivent être étudiés ; les droits de certains de nos Concitoyens doivent y être mieux pris en compte. Chacun sait que je serai régulièrement à leurs côtés, en liaison avec tous les représentants agissants. Le dynamisme et la solidarité de nos amis dans l’archipel y est aussi une source de réconfort à entretenir.

Nos Compatriotes basés à Chypre souffrent directement, comme leurs voisins, des bouleversements qui balaient l’économie de l’île, au centre de la circonscription et membre stigmatisé de la zone Euro. Notre solidarité et nos pensées vont aussi vers eux, avec l’encouragement de leurs initiatives dans un pays qui va devoir trouver un nouveau modèle économique. Tout doit être fait pour sauvegarder les positions françaises en matière éducative, et permettre aux entreprises de prendre leur place dans les transitions nécessaires à ce pays carrefour. Les Français de Chypre sauront relever ce défi. Il faut aussi les écouter pour les comprendre ; les comprendre pour les aider ; les aider pour qu’ils atteignent le succès : tel est notre devoir.

Pour les Français établis à Saint-Marin, dont l’économie au socle solide est cependant très liée à celle de l’Italie, en difficulté, je leur promets d’être attentif à leurs sollicitations et leurs spécificités, à l’écoute, toujours ouvert et attentif une fois élu.

Symboliquement, quant au Saint-Siège, nous devons aussi saluer l’importance des bourses distribuées pour les Français dans le domaine de la culture, l’éducation et la formation.

Il nous faut aussi souligner, ce que j’ai pu confirmer lors de mes déplacements dans toute la circonscription, la vitalité de tous les personnels consulaires et diplomatiques, au service des Français, des écoles, des chercheurs, des Instituts, des entreprises, des associations, de l’emploi. Ils ont à coeur leur mission et savent améliorer jour après jour leur action pour tous.

Notre circonscription est celle du changement en 2013 (plusieurs états y ont connu des élections y compris le Vatican !). Faites changer le destin des vôtres en osant le seul et sincère vote utile : en votant pour votre Avenir et celui de notre Jeunesse.

Enfin, j’ouvre une boite mail interactive et participative pour recueillir tous vos points de vues, vos problématiques et vos solutions : cyrilcastrocandidat@orange.fr.

Chacun pourra ainsi contribuer à un programme de rassemblement, de progrès et de cohérence.

Je veux une campagne sérieuse, interactive, efficace et sobre dans un contexte de crise économique et où l’indécence des dépenses de certains adresse un message négatif aux électeurs.

Je veux que vous vous aidiez, grâce à cette élection législative du 26 mai 2013, en votant et en faisant voter Cyril Benjamin CASTRO ! »

HUMANISME – ECONOMIE – DEVELOPPEMENT – SOCIAL – EDUCATION – JEUNESSE – EUROPE – ENVIRONNEMENT

Je serai VOTRE choix… Je serai VOTRE voix

 

—————————————————————————————————————————

Programme de la campagne législative 2013

» http://www.cyril-castro.eu/programme-campagne-2013

Presse et Internet lors de la campagne législative 2013

» http://www.cyril-castro.eu/articles-presse-internet-campagne-2013

Emissions TV et Radios lors de la campagne législative 2013

» http://www.cyril-castro.eu/medias/videos-radios/

Photos de la campagne des élections législatives 2013

new